Skip to content

Colloque Données de santé en vie réelle

Le colloque Données de Santé en vie réelle est organisé par le groupe de travail RWD de l’AFCROs avec le soutien de l’ADELF. 

En raison du contexte sanitaire actuel, le colloque se tiendra en présentiel et en streaming en direct pour les personnes ne pouvant se déplacer. Le CIUP a mis en place bien évidemment des mesures de protection et de sécurité en accord avec les exigences règlementaires actuelles.

La journée est organisée en tables rondes, accompagnées de communications orales et posters affichés. 

Membres du Comité Scientifique :

Mohammed Bennani (AFCROs) | François-Émery Cotté (BMS) | Maryse Lapeyre Mestre (Inserm) | Alexandre Malouvier (AFCROs) | Frédéric Mistretta (AFCROs) | Gaëlle Nachbaur (GSK) | Antoine Pariente (CHU Bordeaux) | Jérémie Rudant (Pfizer France) | Alice Sanchez-Ponton (AFCROs) | Nathalie Schmidely (Takeda) | Julien Thévenon (Janssen) | Philippe Tuppin (CNAM) | Muriel Vray (Pasteur/Inserm) | Laurence Watier (CESREES)


Compte-rendu Colloque DSVR2019

Inscription

Une préinscription (réservation) doit impérativement être réalisée en suivant les instructions à l’écran.

Le paiement peut être réalisé :

Jusqu’au 31 août 2020 dès le 1er septembre 2020
Membres (ADELF, AFCROs) 330 € HT / 396 € TTC 380€ HT / 456 € TTC
Non membres 380 € HT / 456 € TTC 430 € HT / 516 € TTC
Etudiants / demandeur d’emploi 150 € HT / 180 €TTC 170 € HT / 204 € TTC

Les droits d’inscription comprennent : l’accès au colloque pour la journée, le e-programme,  les pauses et le déjeuner.
L’accès en streaming des tables rondes et des communications orales ainsi qu’à une salle virtuelle des posters

Attention : L’inscription ne sera effective qu’à réception du règlement et vous sera notifiée par email.

     →   Toutes les personnes présentant une communication (orale ou poster) devront avoir acquitté leur inscription.

     →   Les participants au colloque prennent en charge leur hébergement et leurs déplacements.

     →   Annulation : seules les annulations signifiées par écrit jusqu’au 1er septembre 2020 seront prises en compte, après le 1er septembre 2020 aucun remboursement ne sera effectué, les participants pourront se faire remplacer.

Inscription en ligne

Programme

08.30-09.00 Accueil des participants
09.00-09.15 Ouverture du Colloque

Mot de bienvenue par Alice Sanchez, présidente Comité Scientifique

09.15-10.45 Table ronde

Quel niveau de preuve / Quelle acceptabilité des informations issues de l’exploitation de bases données pour les décisions en santé ?  

Si les études en vie réelle sont désormais un outil majeur pour l’aide à la décision en santé, les risques de biais auxquels elles sont exposées nécessitent des choix méthodologiques adaptés et l’utilisation d’outils statistiques permettant d’optimiser le niveau de preuve. De plus, l’utilisation croissante mais encore relativement récente des données secondaires – e.g. données de registres, de dossiers médicaux, médico-administratives – soulève des questions quant aux précautions qu’il convient de prendre lors de la réutilisation de données dont la collecte a été pensée pour une autre finalité : connaissance approfondie des données sources, bonnes pratiques de data-management, développement d’algorithmes de cartographie de maladies oud’évènements d’intérêt pour les données médico-administratives, etc.

Lors de cette table ronde, les attentes et les questions relatives au niveau de preuve de ces études ainsi que les travaux engagés pour guider les utilisateurs feront l’objet des échanges entre des représentants des décideurs en santé, des industriels du médicament et du dispositif médical, ainsi que des CROs responsables de la mise en œuvre du traitement de ces données.

Seront présents : 

animée par Audrey Lajoinie

10.45-11.15 Pause & lecture des posters

Pause : networking & lecture posters

11.15-12.45 Communications orales

12.45-14.00 Déjeuner
14.00-15.00 Session COVID-19

L’épidémie de COVID-19 est une pandémie mondiale, avec plus de 9 millions de cas signalés au 26 juin 2020, dont près de 485 000 décès. Actuellement, plus de 600 essais cliniques sont en cours à travers le monde pour identifier des traitements efficaces dans les meilleurs délais.

Outre ces études interventionnelles, de nombreuses études en vie réelle permettent de mieux comprendre ce virus, que ce soit en termes d’épidémiologie, d’identification des symptômes immédiats ou persistants, d’évaluation du rapport bénéfice/risque des traitements administrés, d’efficience des parcours de soins, …  

L’objectif de cette table ronde est double :

Animée par Frédéric Mistretta

Avec la participation de : 

3 présentations d’études COVID-19 : 

Identification de biomarqueurs numériques vocaux pour le suivi en vie réelle des personnes atteintes de Covid-19 dans la cohorte hybride Predi-COVID
Fagherazzi Guy, Schnell Michaël, Fischer Aurélie, Marcic David, Huiart Laetitia

VIVRE-COVID19 – projet collaboratif pour une étude longitudinale observationnelle sur 10 000 participants malades chroniques ou handicapés et leurs aidants. Pré-résultats à  1 mois
Raymond Gérard, Thierry Jean-Pierre, Fernandez-Curiel Sylvain, Chiche Laurent, Montestruc François, Guillot Caroline, Bacry Emmanuel, Combes Stéphanie, Servy Hervé

Impact de l’épidémie de Covid-19 sur les soins de premiers recours en région Provence-Alpes-Côte d’Azur
Davin Bérengère, Jardin Marie, Guerrera Hervé, Mabille Johanna, Cassaro Virginie, Lapalus David, Ménager Christelle, Nauleau Steve, Verger Pierre, Guagliardo Valérie

15.00-16.00 Communications orales

16.00-16.30 pause : networking & lecture posters
16.30-18.00 Table ronde

Utilisation des données de santé en vie réelle dans l’évaluation du parcours de soins  

Les modes de financement actuels assurent globalement la productivité de chaque acteur mais ne permettent pas de discriminer la qualité offerte ni d’assurer une coordination efficace entre les acteurs, et peuvent inciter à la réalisation de soins non pertinents.

Ainsi, une transformation des modes de financement est nécessaire.

Dans ce contexte, la loi de financement de la Sécurité Sociale 2018 (LFSS) a introduit, en son article 51, un dispositif permettant d’expérimenter de nouvelles organisations en santé reposant sur des modes de tarification de droit commun inédits. Ce dispositif vise à permettre de décloisonner le système de santé français et d’inciter à la coopération entre les acteurs, tout en concourant à un objectif d’efficience et de meilleure prise en compte de la prévention et de la qualité des soins.

L’équipe pilote porteuse des projets innovants s’est réunie début octobre pour le premier bilan annuel de son activité en parallèle de l’entrée en phase opérationnelle de ces derniers et si 26 dossiers ont d’ores et déjà reçu le feu vert du Comité technique de l’innovation en santé (CTIS) et seront déployés sur le terrain avant la fin de l’année 2019, ce sont au total pas moins de 577 projets ont été déposés depuis un an et demi.

Le champ d’expérimentation se focalise sur 4 problématiques : le parcours des usagers ou des patients, l’efficience du système de santé, l’accès aux soins et enfin, la pertinence et la qualité des prescriptions des produits de santé

Pour rappel, chaque projet sera évalué tout au long de son cycle de vie pour s’assurer de son adéquation avec les objectifs organisationnels et financiers fixés à son départ.

Quid de la place des données individuelles issues du Système National des Données de Santé et plus globalement des Données de Santé en vie réelle dans cette évaluation ?

Quelle place pour les industriels et les CRO ?

Comment les assureurs complémentaires se positionnent sur ces sujets innovants de financement ?

Ce sont tous ces aspects que nos spécialistes en la matière vont aborder au cours de notre table ronde.

Seront présents : 

animée par Alexandre Vainchtock

18.00 – Mot de clôture

Infos pratiques

Espace Adenauer

1er étage
Maison Internationale de la Cité Internationale Universitaire de Paris
17, boulevard JOURDAN,
75014 Paris

Accès

Attention ! l’utilisation des transports en commun est vivement recommandée  :

logot3a  Tramway 3a – Cité universitaire

rer B  RER B – Cité Universitaire

Parking public éloigné du CIUP  (au niveau du Stade Charléty)  Pas de parking accessible à l’intérieur du CIUP.

Contactez-nous

Inscrivez-vous à notre newsletter

Subscribe

* indicates required
Vous êtes ?
Votre secteur ? *
Vous souhaitez être informé(e) sur :